Accueil > Accompagnement > Team Building > Team Building théatre > Théatre Forum > Théatre forum en entreprise, c’est quoi ?

Théatre forum en entreprise, c’est quoi ?

dimanche 30 décembre 2012, par Cyril

LE THEATRE-FORUM, c’est quoi ?

Créé par Auguste Boal, dramaturge, écrivain, théoricien, metteur en scène, en réponse à la répression politique qui s’abattait sur le Brésil, les techniques du théatre forum s’adapte à de multiples contextes.

LES PRINCIPES DE BASE DU THEATRE-FORUM

Le premier principe de base du théâtre-forum consiste à aborder une problématique collective dans laquelle se retrouve un ensemble de personnes. " Nous avons un problème, nous vivons une situation que nous ne supportons plus ".
L’histoire jouée est élaborée à partir d’un problème évoqué par un groupe qui se retrouve en conflit avec son entourage. le groupe ne voit pas d’issue à ce conflit, mais souhaite que la situation se dénoue car elle lui est inconfortable voire insupportable.
Le théâtre-forum met en scène cette problématique non pas pour donner des réponses, conseiller ou orienter le débat dans une direction mais pour donner un support concret de réflexions et d’échanges.

Le deuxième principe est que Le théâtre-forum ne fait pas disparaître de façon magique les difficultés mais invite les personnes qui ne supporte plus une situation à trouver les ressources en eux et autour d’eux pour en sortir.
La seule personne que l’on peut changer, c’est soi-même : son regard sur soi, sur les autres et sur le monde et son attitude dans la situation.
Les autres changent par rebond. Quelle que soit la situation que l’on vit, que l’on ait le rapport de forces ou non, que l’on soit au cœur du conflit ou témoin du conflit, on a toujours de la marge de manœuvre pour changer quelque chose. Chaque participant est donc invité à se poser la question : " Qu’est-ce que je ferais si j’étais au cœur de cette situation ? ".

Le troisième principe du théâtre-forum concerne l’impact du groupe sur le développement individuel : la personne fait évoluer son regard sur une situation en entendant les points de vue des autres participants et fait évoluer ses attitudes en voyant d’autres manières de faire. À aucun moment, l’animateur ne cherche à contredire un participant, au contraire il écoute son propos sans préjuger de sa pertinence, encourageant ainsi chacun à s’ouvrir à d’autres interprétations de la situation. La rencontre de ces différents points de vues permet à chacun d’élargir son champ de vision en passant d’une vision unique et réductrice à une vision plus complexe.

LE DEROULEMENT DU THEATRE-FORUM

Le théâtre-forum se déroule en trois étapes : la mise en situation, le forum, le remplacement du personnage.

La mise en situation

Une situation s’inspirant de situations réelles et représentative de la problématique collective est jouée par des comédiens si le public est nombreux, ou par les participants eux-mêmes si c’est un groupe restreint de formation ou d’analyse de pratiques (moins de 20 personnes). Cette scène se termine mal pour au moins un des protagonistes.

Le forum

Une fois la scène jouée, chacun est invité à s’interroger sur :
· ce qu’il a observé dans cette scène (que raconte cette histoire ?),
· ce qu’il a ressenti ou pensé en voyant cette scène,
· ce que les protagonistes ressentent de l’intérieur.

Le formateur écoute et reformule les différents points de vue. Il tente, grâce à la mise en lien des différentes interprétations, de transformer des jugements et des projections en expressions de ses propres valeurs. En juxtaposant les différentes perceptions, il invite chacun à élargir sa vision du monde. Puis il favorise l’émergence de propositions concrètes d’attitudes jusqu’à ce qu’un spectateur accepte de monter sur scène pour remplacer un personnage.

Le remplacement

Du fait de la nouvelle attitude du spectateur, les autres personnages réagissent différemment et l’histoire prend un autre cours. Le théâtre-forum met en œuvre l’approche systémique ! À la fin du remplacement, le formateur demande aux spectateurs les changements observés de l’extérieur Parfois, le public a l’impression que rien n’a changé, et c’est exact en termes de faits ou de résultats mais en fait le changement est en train de se mettre en œuvre à l’intérieur des personnages. Il interroge alors les personnages sur leurs états intérieurs et les changements qu’ils perçoivent à l’intérieur d’eux-mêmes.
Puis l’animateur cherche à synthétiser en quelques phrases les apports de l’intervention mais aussi les questions, les risques ou les enjeux qu’elle amène. L’objectif est d’impulser d’autres propositions pour que s’installe progressivement une dynamique de recherche collective.

 

CE QUE LE THEATRE-FORUM FAIT TRAVAILLER

 

L’objectif de cette approche n’est pas de chercher la bonne solution, la recette miracle qui conviendrait à tous dans toutes situations. Il s’agit plutôt de développer sa capacité de présence et d’évaluation dans une situation stressante : à quelle distance est-ce que je me sens bien ? est-ce que j’arrive à entendre ce que me dit l’autre ? est-ce que j’arrive à respirer ? est-ce que je me sens en danger ? Quels mots pourrais-je dire ?

Les participants développent :

· Leur capacité d’introspection qui permet de mettre en lumière, sans honte ni culpabilité, les pensées, émotions et sensation qui les traversent,
· Leur capacité de décentration qui consiste à mieux entendre et prendre en compte le ressenti et le point de vue des autres.

Au-delà de la technique, c’est une transformation de l’attitude intérieure, du regard sur l’autre et sur soi-même qui est progressivement amenée. Cette approche se différencie du psychodrame par le fait que le formateur ne cherche pas à travailler les raisons des blocages ou des représentations inadéquates mais seulement à les rendre conscientes. Les émotions qui émergent sont accueillies avec empathie et l’on évite d’aborder des situations trop douloureuses ou personnelles qui dépasseraient le cadre de ce travail et relèveraient plus de la thérapie.

Le rôle du formateur :

· Pose un cadre sécurisant favorisant l’écoute et le respect entre les participants,
· Reformule tous les points de vue sans les juger
· Impulser une dynamique d’implication pour inciter les participants à prendre le risque de jouer,
· Valorise les propositions faites, les changements obtenus tout en interpellant sur leurs risques et limites.
· Christalise les attitudes susceptibles de dénouer les blocages de façon constructive pour soi et son entourage.

Les participants éprouvent souvent de l’appréhension à se mettre en jeu mais reconnaissent majoritairement que ces séances de formation ont été déterminantes dans leur évolution relationnelle.

L’utilisation de mises en situation en formation nécessite de la maîtrise et du tact, de l’écoute et de la confiance car cette approche implique fortement les stagiaires et travaille plus en profondeur les peurs et les résistances.

Messages